top of page

Objectif exploration Mission 5.5

Un vrai jeu d'enfant ...

Lorsque j'ai réalisé cette mission, je suis totalement passée à côté de l'essentiel. Jouer comme un enfant =

jouer pour jouer.

Point.

C'est les adultes qui ont besoin de mettre du sens partout, de se fixer des objectifs et d'avoir des résultats tangibles pour la moindre action entreprise. Sinon, c'est une perte de temps.


C'est clair, si cette mission avait été une dissertation, j'aurais été notée hors sujet. La consigne était pourtant écrite en vert sur blanc : "joue avec la matière, juste pour le plaisir de la malaxer".


L'enfant en moi avait envie de redécouvrir cette sensation oubliée. Mais l'adulte avait une présentation de son jeu en librairie quelques jours plus tard et besoin de supports pour disposer les cartes à la verticale sur les tables. Le calcul était vite fait : en réalisant cette mission, l'enfant aurait 1 moment de jeu et l'adulte résolu son problème de support, avec en bonus 1 exemple de mission en + à présenter, + de la matière pour 1 chronique pour le blog. 4 en 1 : quelle efficience! se réjouit l'adulte.


Sauf que de la pâte à sel, je n'en avais pas refait depuis ... ? En avais-je déjà fait moi-même d'ailleurs ? Je ne m'en souviens pas. Mais 2 verres de farine + 1 verre d'eau + 1 verre de sel : fascotte-biscotte !

Sauf que, la farine, ça ne court pas les placards chez moi. En fouillant, j'ai trouvé un reste de farine de lupin périmée. J'ai aussi trouvé du sel de Guérande, que je n'ai pas pensé à mouliner un peu pour l'affiner.


Après avoir ajusté je ne sais combien de fois les proportions, je me suis retrouvée avec une pâte plus ou moins modelable et j'ai commencé à façonner des petits supports. J'ai essayé des formats ronds, carrés, rectangulaires ... Rien à faire : trop gros, trop épais, trop moche. La tâche s'est rapidement avérée laborieuse et décourageante. Mais j'ai fini par enfourner le tout, après m'être renseignée sur le temps et la température de cuisson (merci Google), que j'ai dû eux aussi ajuster à plusieurs reprises.


Pour ce résultat :

Vous avez le droit de rire. L'adulte sera peut-être un peu vexée, mais l'enfant se marrera avec vous !


La librairie dont il est question, où j'ai eu le plaisir de présenter mes cartes (sur des jolis supports en bois) et que je vous recommande vivement pour leur accueil et leurs précieux conseils :

https://www.librophoros.ch/



21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page