Objectif exploration Mission 1.7 b)

Fierté

Pas si facile d'être fier-e de soi, quand on a longtemps baigné dans la croyance que la fierté menait tout droit à l'orgueil et que c'était un chemin à éviter absolument, sous peine d'encourir les foudres divines.


Pourtant, reconnaître sa valeur, sans pour autant l'étaler en couches épaisses sous le nez de ses voisin-es, c'est plutôt bénéfique pour l'estime de soi et par effet boule de neige, pour la confiance en soi.


Vous connaissez sûrement des personnes dont on dit qu'elles sont solaires, qu'elles rayonnent ou qu'elles ont du charisme. A votre avis, d'où vient toute cette lumière contagieuse qui émane d'elles? Ne sont-elles pas simplement en accord avec qui elles sont, sans orgueil ni fausse modestie? Selon moi, ce sont des personnes qui acceptent leurs parts d'ombre, leurs défauts, leurs échecs, comme leurs côtés lumineux, leurs qualités, leurs succès. Je les trouve particulièrement inspirantes. Quand j'en croise sur ma route, je leur suis reconnaissante de me montrer que c'est possible et de remettre mes pendules à l'heure !


Alors sans fausse modestie, voilà quelques exemples de choses dont je suis fière :


  • Mes ami.e.s. Ne dit-on pas qu’on a les ami-es qu’on mérite ? Si c'est le cas, j'ai de quoi être hyper fière,

  • Ma famille aussi bien sûr. On choisit ses ami-es et pas sa famille ? Pas si sûre ...

  • Quand j'apprends de mes erreurs et que je rebondis. Par exemple, oser reprendre le statut d'indépendante après l'échec de mon activité de styliste couturière n'a pas été une mince affaire et m'a pris quelques années. Aujourd'hui, je suis super fière de ma petite entreprise qui a 7 ans et qui tient le cap par vents (vagues) et marées,

  • Quand mon appart est rangé picobello, que chaque chose est à sa place, les coussins du canapé repulpés, le flacon de champoing rebouché, l'égouttoir de la cuisine désencombré, la paperasse classée, la pile de livres sur la table de nuit alignée. Comme c'est un éternel recommencement, ça me donne souvent l'occasions d'être fière,

  • Quand je sors de ma zone de confort. Par exemple les matins de départ en voyage, quand je pars seule. Après une nuit à faire la crêpe par peur de ne pas entendre la sonnerie du réveil, je me demande à chaque fois "Mais pourquoi je m'inflige ça?! Pourquoi je ne reste pas tranquillement dans ma routine sécurisante?!" Et puis j'entends la voix de Nathalie (Josiane Balasko) au sommet d'une pente vertigineuse, dont la neige est trop molle. Je pense aussi à mon amie Christelle qui connaît aussi bien que moi ces grands moments de solitude et qui les dépasse. Alors : "J'y vais mais j'ai peeeuuuur!",

  • Quand je touche le sol avec mes deux mains à plat, jambes tendues. J'aime penser que cette souplesse du corps entraîne avec elle la souplesse de mon esprit,

  • Quand les participant-es de mes ateliers et formations ont des prises de conscience, sont fièr-es de leurs créations ou repartent avec le sourire. Je me dis que j'ai de la chance d'assister à ces moments de grâce et de faire un beau métier,

  • Quand Alexis, mon neveu de 7 ans, me dit tout étonné après un sprint qu'il gagne de justesse : "Mais! Tu cours vite pour ton âge!",

  • Quand je clique sur "publier", après avoir relu dix fois mon post de la semaine,

Il y a évidement des choses dont je ne suis pas fière, par exemple quand je réalise que j'ai blessé quelqu'un, par bêtise, par peur, maladresse ou trop d'ego. S'il était possible de rembobiner le fil de ma vie, je rejouerais certaines scènes autrement. Et puis je me dis que je peux être fière d'être aussi parfaitement imparfaite.


Et vous ? Sans fausse modestie, de quoi êtes-vous terriblement fier/fière ?


J'y vais mais j'ai peur!

https://youtu.be/6BDtj9pDyFc


Les adresses des points de vente du jeu ? C'est par ici : https://www.laparenthesecreatrice.ch/arttherapie


15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout