Objectif exploration Mission 4.5

Drôle ou pas ?

Avec cette carte, je suis en plein coeur de ma zone de confort. J’aime coller et j'aime inventer des histoires. A priori, rien de difficile dans cette mission.


Alors pour pimenter un peu l’exercice, j’ai mis un orteil - frileux - hors zone, en cherchant à faire de l’humour.



Et ça, c'est nettement plus difficile. Mes gags tombent souvent à plat. Mon humour second degré passe pour du premier et du coup, des anges passent ... C'est parfois aussi gênant pour mon interlocuteur/trice que pour moi. Surtout quand je me sens obligée de préciser : "Non, mais je plaisantais, je ne pense pas vraiment ce que je viens de dire, au contraire même : en fait, je pense le contraire de ce que j'ai dit ...".


Est-ce que c'est un problème d'intonation ? A vouloir être faussement sérieuse, mon ton parait peut-être vraiment sérieux. Est-ce que ce n'est pas assez clair ? Mon ego me dit que c'est parce que c'est trop subtil. Mais bon, c'est mon ego. En fait, c'est peut-être juste pas drôle. Alors, respect pour celles et ceux qui en font leur métier, même lorsque leurs gags ne me font pas rire, je suis pleine d'admiration pour la prise de risque.


Parmi celles et ceux qui me font beaucoup rire, il y a bien sûr Plonk et Replonk, dont je me suis inspirée pour la proposition de cette mission, Les Inconnus (je ris toujours à leurs gags d’il y a trente ans), Le Chat de Geluck …


Comme indiqué dans la consigne, j'ai pioché dans un magazine quelques images de personnes et d'animaux. Pour le collage de droite, ils me semblaient tous les deux être sur le point de dire quelque chose et je trouvais que leurs sourires "matchaient" bien. Et pour celui de gauche, quand j'ai trouvé un être humain et un animal au téléphone, la tentation était trop grande de réchauffer ce grand classique.


Voici donc deux tentatives de vous arracher un sourire ...










Observations (le 2ème effet kiss cool de ces missions, 1 : on joue / 2 : on fait un brin d'introspection, si on a envie) :


a) sachant que j’allais vous les montrer ? Moins de spontanéité et plus d'auto-jugement bien sûr. Il est tenace ce besoin de validation! Je ne compte pourtant plus les années de thérapie ...

b) beaucoup de plaisir : j’adooooore faire ça !

c) j’ai ri à mes gags et tout de suite après j’ai pensé « c’est mal de rire à ses propres gags » et cette pensée manichéenne m’a fait rire … je devrais rependre la thérapie ?

d) pendant le collage du téléphone, j’ai bien sûr repensé à l'épisode de Friends dans lequel Ross est au téléphone avec Julie, mais aussi au film « Le jeu », qui offre une vision un peu glaçante de cet objet, qui contient toute notre vie ...


A vos ciseaux et bâtons de colle, à vous de jouer !


Et si mes gags sont trop plats, voici de quoi vous donner le sourire pour le reste de la journée :


Plonk et replonk

https://www.plonkreplonk.ch/


Les Inconnus – La set (peinture – sculpture)

https://www.youtube.com/watch?v=1yKay8HDjPU&ab_channel=lesinconnusVEVO


Philippe Geluck

https://lechat.com/


Friends (Ross au téléphone avec Julie, dès 0:45')

https://www.youtube.com/watch?v=EdQxtsTwHHs


Bande annonce « Le jeu » (2018)

https://www.youtube.com/watch?v=1fGdZehIGFE&ab_channel=FilmsActu


Et si le mien de jeu vous intéresse, vous trouverez les adresses des points de vente ici :

https://www.laparenthesecreatrice.ch/arttherapie








11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout